Jour 3

Reykjavik la capitale islandaise

Retour vers la civilisation, aujourd’hui nous partons à la découverte de Reykjavik. Nous y passerons seulement une journée avant de rejoindre les étendues sauvage du sud du pays.

La plus grande ville d’Islande compte seulement 122 141 habitants (la population de Perpignan). On comprend rapidement que cette capitale pour nous français s’apparente plus à une petite ville de province.

Le centre ville est constitué de petites maisons d’un étage aux couleurs pepsy, beaucoup sont fabriquées en tôle ondulée car dans ces contrées le bois est pratiquement inexistant donc importé.

Notre découverte de la ville a débuté par la visite de l’église de Hallgrímskirkja avec son architecture qui fait référence aux orgues basaltiques, présents en grand nombre en Islande.

Après cet incontournable, il était temps de s’engouffrer dans une des rue principale de la ville Skólavörðustígur. C’est là que se concentre un grand nombre de magasins d’art et de design.

Pour finir, il est indispensable d’acheter du sel noir de volcan dans la maison du volcan et flâner le long de la côte pour admirer la très design salle de concert HARPA .

L’Islandais est branché…

du genre hipster mais en même temps, traditionnel (chaque islandais semble posséder le célèbre pull aux motifs géométriques) et proche de la nature (ici les éléments ont toujours le dessus). Leurs ancêtres vikings ont laissé une blondeur et des gabarits que l’on remarque au premiers coups d’oeil.

La ville regorge de bars tendances et cosy, de boutiques de design et d’outdoor (66°North, Icewear, Cintamani).

/Anecdote //

Nation de conteurs : en moyenne 1 islandais sur 10 publiera un livre à un moment donné dans sa vie.

 

Share